Article de presse

LIBERTE 04-09-2012

Pour développer son portefeuille clients, notamment industriels

La 2a mise sur la formation de son personnel

La compagnie d’assurances privée a organisé, hier, avec le géant suisse de la réassurance Swiss Ré un séminaire sur l’assurance des risques techniques.
 

L’Algérienne des Assurances (2a) mise sur la formation des ressources humaines pour développer son portefeuille clients, notamment industriels, devant la perte du portefeuille assurances des personnes. La compagnie d’assurance privée, du groupe Arcofina n’a pas jugé utile de créer sa filiale assurances des personnes.
Le manque à gagner est estimé à 300 millions de dinars. “À la parution du décret qui a consacré la séparation de la branche assurances dommages de celle des assurances des personnes, nous avons considéré que la 2a, une entreprise privée créée en 1999, ne pouvait pas se permettre de créer une filiale avec un capital d’un milliard de dinars, sachant que les assurances de personnes ne représentaient pas grand-chose, dans le portefeuille de l’entreprise, mais également dans le secteur”, a expliqué, hier, le directeur général de la société M. Tahar Bala, lors d’un point presse, en marge d’un séminaire, sur l’assurance des risques techniques, organisé, à l’hôtel Hilton, en partenariat avec le géant suisse de la réassurance Swiss Ré. “Dans le secteur, les assurances de personnes ne représentent que 7%”, a indiqué M. Tahar Bala.
La 2a s’est inscrite résolument dans les assurances industrielles, ce qui explique son rapprochement avec Swiss Ré. Les risques industriels représentent 56% de la compagnie. Pour le DG de L’Algérienne des Assurances, la stimulation du marché se réalise par l’innovation.
Pour la formation de son personnel, la compagnie d’assurances privée a tissé des relations, “excellentes” avec le réassureur helvétique Swiss Ré, “un des plus grands réassureurs au monde”. Les deux parties avaient organisé, il y a environ trois ans, un séminaire de formation. “Nous avons besoin de trois ans pour nous remettre en question. De savoir ce que nous pouvons faire pour améliorer notre façon de gérer et de percevoir le risque”, indique le DG de la 2a, pour qui l’innovation et la proximité font partie de la stratégie de développement de la compagnie.
Engagée dans le système de management de la qualité, l’Algérienne des Assurances est la première compagnie algérienne d’assurances à être certifiée ISO 9001 version 2008 pour ses activités d’assurances toutes branches et de réassurance.
 (Quality Ce certificat décerné par QMI-SAI Global Management Institute) Canada depuis le 16 septembre 2004, renouvelé le 30 septembre 2010 pour une durée de trois années est la reconnaissance du système de management de la qualité mis en place par l’entreprise ainsi que l’aboutissement des efforts déployés par le personnel pour satisfaire les exigences de la clientèle en anticipant sur ses besoins. Malgré un contexte difficile, l’Algérienne des Assurances a pu préserver sa part de marché, estimé en 2010 à 4%. La compagnie a réalisé, au 31 décembre 2011, un chiffre d’affaires de 3,2 milliards de dinars.
Les bénéfices nets ont atteint plus de 307 millions de dinars, soit une évolution de 20%. Le réseau de la 2a est composé de 130 agences, 8 délégations régionales situées dans les grandes villes du pays (Alger, Annaba, Oran, Sétif, Ghardaïa, Tlemcen et Béjaïa). La société compte 361 employés, dont 191 relèvent des catégories cadres.

M.R